Site naturel de niveau international

Le site des Marais du Vigueirat a été certifié ou labellisé pour sa richesse biologique à divers niveaux de reconnaissance :
• Zone Naturelle d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF N° 1309Z00) type I,
• Zone d’Importance pour la Conservation des Oiseaux en France (ZICO PAC 08),
• Proposition de Site d'intérêt communautaire (Natura 2000) FR 9301596,
• Zone de Protection Spéciale (ZPS) au titre de la directive Oiseaux FR 9312001,
• Site prioritaire du Conservatoire du littoral pour la désignation au titre de la Convention de Ramsar (Convention pour la conservation des zones humides d’importance internationale),
• Zone en cours de désignation en tant que Réserve Naturelle.

faune

- 1265 espèces d’invertébrés dont
. 1161 espèces d'insectes parmi lesquels 41 libellules, 30 papillons de jour, 638 papillons de nuit,
. 43 araignées,
. 45 mollusques,
. 12 crustacés,

- 368 espèces de vertébrés dont
. 28 poissons d'eau douce,
. 6 amphibiens,
. 14 reptiles,

. 286 oiseaux, soit plus de 60% de l'avifaune française : 83 espèces nicheuses dont les 9 hérons d'Europe ; 176 espèces hivernantes (entre 15 000 et 35 000 canards hivernants, dortoirs de plus de 1 500 hérons

arboricoles) ;
site d'importance internationale ou
communautaire pour 15 espèces
d'oiseaux nicheurs, zone d'alimentation pour 3 espèces en danger,

. 34 mammifères dont 7 chauves-souris

Depuis 2001, les 9 espèces de hérons d'Europe se reproduisent aux Marais du Vigueirat. Parmi eux, le rare butor étoilé a totalement adopté la roselière : 25 mâles chanteurs ont été repérés en 2005 !

flore

La grande diversité floristique est due à la variété des milieux naturels humides caractéristiques du delta du Rhône :

641 espèces végétales dont 105 sont considérées comme rares et menacées dans la région PACA.

Parmi ces espèces végétales, 64 lichens, 5 espèces protégées au niveau national et 18 au niveau régional

la rare nivéole d'été fleurit en avril dans les sous-bois inondés.

milieux

Les Marais du Vigueirat sont une véritable mosaïque de milieux naturels humides, caractéristiques du delta du Rhône : marais d'eau douce à saumâtre, permanents à temporaires, étangs, scirpaies, roselières (250 ha, la plus vaste superficie de roselières protégées de tout le delta du Rhône), sansouires, ripisylves, bois de tamaris ; communautés végétales rares dans la région PACA ;

Parmi ces milieux, 5 habitats sont d'intérêt européen,
dont 1 est classé prioritaire au niveau européen.