Les Marais du Vigueirat en Camargue

Vus du ciel (ici depuis le sud, le Rhône est visible dans le fond), les Marais du Vigueirat apparaissent comme de vastes mosaïques d’eau libre, marais et roselières. Les digues rectilignes conservent à l'ensemble la mémoire de l'empreinte de l'homme.

administratif

situation : côte méditerranéenne, delta du Rhône, Camargue
département : Bouches-du-Rhône (13)
commune : Arles - hameau de Mas-Thibert
superficie : 958 hectares
altitude : -1 à + 1 mètres
propriétaire : Conservatoire du littoral
gestion : Le Conservatoire a confié la gestion du site aux Amis des Marais du Vigueirat (tél. 04 90 98 79 40) ; ils se sont associés au WWF France et à la commune d’Arles pour cette mission.
accueil-renseignements : ouvert du 1er février au 30 novembre, 10h-17h
tél. 04 90 98 70 91 - fax 04 90 98 79 80
e-mail marais-vigueirat@espaces-naturels.fr site web www.marais-vigueirat.reserves-naturelles.org
accès : réglementé

milieu naturel

La variation de salinité est favorable à une diversité d’habitats naturels, créant une mosaïque de milieux humides méditerranéens, allant des plus salés (sansouïre) aux plus doux (roselières), marais

permanents et temporaires - présence de la plus grande roselière protégée de Camargue (250 hectares). Forêts riveraines de canaux et roubines, bois de tamaris.

protections

Le site des Marais du Vigueirat a été certifié ou labellisé pour sa richesse biologique à divers niveaux de reconnaissance (cf. page site naturel de niveau international)

géologie

sédiments récents laguno-marins et fluvio-lacustres sur assise de galets et cailloutis duranciens

développement rural durable

un projet qui s’appuie sur :

un fort ancrage social

- maintien des activités agricoles antérieures :
élevage extensif ; 4 éleveurs conventionnés pour le pâturage de chevaux et taureaux de race Camargue et moutons, 1 apiculteur,
- création de 40 emplois sur le site,
- développement de partenariats (agriculteurs, association d’insertion, C.P.I.E., entreprise touristique, chasseurs),
- méthode de travail : conventionnement et concertation (Natura 2000, LIFE Butor étoilé, Life PROMESSE, Mesures agri-environnementales),
- programme culturel (Festival des Envies-Rhônements, Festival de la Camargue, Festival des Suds… )

un programme d’éducation à l’environnement

- 3000 scolaires locaux reçus par an,
- formations BTS / IUT / universités / écoles d’ingénieurs

la création d’un pôle d’attractivité touristique 15 km de sentiers de découverte (pilotis, observatoires, visites guidées à pied et en calèche),

- 20 000 visiteurs en 2006,
- objectif : 100 000 visiteurs dans 10 ans.